Action : produits bio - 15 % Sans gluten alimentation bio cosmétique bio


Le shopping bio, écologique et éthique

Classement du Miel de Manuka

Classement du Miel de Manuka

Classement des miels de manuka

Tous les miels de manuka n’ayant pas le même niveau d’effet antibactérien, la nécessité de procéder à un classement est vite apparue.

L’indice UMF

En parallèle avec ses recherches, et à défaut d’en avoir identifié la cause, le professeur Molan a participé à la création du premier classement des miels de manuka en fonction de leur efficacité antibactérienne  : c’est  l’indice UMF signifiant « Unique Manuka Factor », comprenez le facteur antimicrobien spécifique du miel de manuka.
On trouve sur les pots de miels étalonnés selon de cet indice une mention de la forme UMF10+ à UMF 20+, ce dernier ayant l’effet le plus puissant.

Ce nombre exprime le pourcentage de phénol que doit contenir une solution pour produire un effet antibactérien comparable : le miel UMF 15+ est aussi efficace qu’une solution à 15% de phénol. Plus l’indice est élevé,  plus il aura une efficacité contre les bactéries multi résistantes, les inflammations, cicatrices, etc…

L’indice IAA (Indice d’activité antimicrobienne) est une autre marque déposée ayant la même signification.

Pour une activité entre :

    • 5+ et 8+ : Le miel est utilisé pour la nutrition et le bien-être en général
    • 9+ et 16+ : Le miel peut aussi être utilisé pour son action sur les voies digestives
    • 17+ et plus : Le miel peut être utilisé pour toutes les raisons précédentes et pour les applications externes.

 

L’indice MGO

Découlant directement de la découverte du professeur Henle, cet indice exprime tout simplement la quantité de MGO mesurée dans un miel de manuka en mg/kg.

Miels classés selon la concentration en MGO

L’indice TPA

Cet indice mesure l’activité péroxydique totale (Total Peroxydique Activity), c’est-à-dire, l’activité liée à la présence de péroxyde d’hydrogène et celle liée à la présence de MGO.


Comment choisir

En absence d’organisme de normalisation officiel et indépendant, il est difficile de départager ces différentes façons de quantifier le niveau d’activité des différents miels de manuka. Tous ces indices sont des marques déposées, et chacune avance ses arguments propres pour valoriser son produit.
Les marques établies qui figurent ici proposent des produits de qualité et à l’efficacité incontestable. Même si ces classifications diffèrent, elles permettent au moins de comparer entre eux les miels d’une même gamme.

Toutefois, il semble que le critère le plus objectif  est la mesure la quantité de méthylglyoxal dans un miel :

  • Cette mesure est facilement reproductible dans tout laboratoire avec une instrumentation standard, elle n’est pas sujette à discussion.
  • son utilisation est recommandée par les deux équipes scientifiques qui ont le plus travaillé sur le miel de manuka. Même le professeur Molan qui était à l’origine de l’indice UMF avant la découverte de Henle déclare que c’est la seule mesure objective disponible aujourd’hui.

On peut comprendre que les marques sont réticentes à abandonner leur classement, mais le respect minimum du consommateur et de la science serait de faire figurer la concentration de methylglyoxal sur l’étiquette.

Sans cela, la simple présence des indices UMF, IAA et TPA est empirique. Pour reprendre un exemple du professeur Henle, elle revient à classer les boissons alcoolisées sans leur pourcentage d’alcool,  en décrivant seulement le niveau d’ébriété que leur consommation induit…

Rédigé le  17 déc. 2014 17:29  -  Lien permanent

Commentaires

Bonjour,
article interessant merci pour ces informations et bonne continuation à votre blog.
bio-atmosphere.ch
Publié par : bio-atmosphere - 16 fév. 2015 15:06

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site