Action : produits bio - 15 % Sans gluten alimentation bio cosmétique bio


Le shopping bio, écologique et éthique

Le gluten 2/2

Comment se manifeste la maladie ?

Les manifestations digestives sont des diarrhées, des ballonnements abdominaux douloureux, des douleurs abdominales.

On observe d’autres manifestations : comportement dépressif, amaigrissement, fatigue, douleurs articulaires et osseuses, oedèmes (formation de poche d’eau sous la peau), éruption cutanée, ecchymoses (bleus), saignement, glossite (gonflement de la langue),.

Il est essentiel de ne pas méconnaître la maladie car les manifestations pourraientévoluer vers des complications graves et souvent irréversibles (anémie, ostéoporose, dénutrition sévère, cancer, neuropathie).

En cas de questions ou de doute n’hésitez pas à consulter votre médecin.

Pour diagnostiquer la maladie devant ces divers symptômes qui ne sont pas forcément évocateurs, on réalise des examens :

u recherche d’anticorps anti transglutaminase (prise de sang) qui caractérise la réaction immunitaire propre à la maladie cœliaque

u biopsie de la partie de l’intestin concernée : le duodénum (c’est la première partie de l’intestin grêle, qui fait directement suite à l’estomac, où se déroule la plus grande partie de la digestion). On prélève et analyse une partie de la paroi de l’intestin : la muqueuse, c’est la partie qui est en contact avec les aliments ingérés.


Quel est le traitement ?

Le traitement de la maladie cœliaque est le régime sans gluten strict à vie. Il est difficile à suivre et nécessite une implication du malade. C’est à cette condition que sera diminué le risque des complications. Même des traces de gluten peuvent déclencher des réactions.

Les effets du régime sans gluten s’observent assez rapidement, l’intestin grêle retrouve un aspect quasi normal au bout de quelques mois. Mais cette amélioration ne constitue pas une guérison, le gluten reste toxique.

Une réintroduction du gluten après un régime strictement respecté peut être réalisée sous avis médical uniquement.

 

Les céréales qui contiennent du gluten sont donc exclues de l’alimentation : blé, seigle, orge, avoine, épeautre. Sont donc à proscrire : pains, pâtes, semoules, biscuits, céréales petit-déjeuner, panures et produits panés, sauces, gratins, glaces et tous les produits qui peuvent contenir ces céréales dans leurs ingrédients. Il faut donc être très vigilant sur la composition des produits.

Pour les plus petits, les produits infantiles sans gluten sont repérables grâce à leur étiquetage (mention obligatoire).

Rédigé le  29 avril 2010 7:30 dans Alimentaire  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site