Action : produits bio - 15 % Sans gluten alimentation bio cosmétique bio


Le shopping bio, écologique et éthique

Le lait de vache vu par un nutritionniste

La nutrition et le sport sont intimement liés. C’est effectivement le cas pour la course à pied et nombreux sont les coureurs à se demander quels sont les effets de la consommation du lait sur leur performance. Malheureusement le lait ne mérite pas sa bonne réputation.

Le lait de vache à sagement éviter

Soyons clair d’entrée : le lait de vache est mauvais pour la santé. Les pays où la plus grande quantité de lait est consommée sont les mêmes qui connaissent le plus grand nombre de fractures et le plus grand taux d’ostéoporose. N’oubliez pas que le lait est un produit acidifiant et le corps doit puiser dans son contenu alcalin pour en limiter les effets. Consommer du lait de vache va donc affaiblir votre flore intestinale et faciliter l’apparition de problèmes gastriques pendant le running.

Il faut avoir quelques chiffres en tête : l’Homme a vécu de -7 millions d’années à -10 000 sans lait ! Cette habitude se traduit encore dans notre organisme et notre patrimoine génétique : c’est pour cela que 75% de la population mondiale est intolérante au lactose. Elle s’explique par un déficit en lactase, l’enzyme servant à assimiler le lactose, une fois l’âge du sevrage passé. Il faut savoir également que nous sommes le seul animal qui continue d’en consommer à l’âge adulte, et aussi le seul qui boit le lait d’un autre animal. Avec le blé, il participe ainsi à la perméabilité intestinale.

Remplacer le lait animal par du lait végétal

Si on évite le lait d’origine animal par quoi le remplacer ? Par du lait d’origine végétale tout simplement. Celui-ci possède plusieurs avantages par rapport à son homologue : ils sont très digestes, la plupart du temps exempts deglutenriches en nutriments (minéraux, vitamines, fers, etc), fournissent de bon acides gras et évitent les contenus chimiques que les vaches peuvent avaler et que vous retrouvez donc dans leur lait. Veillez seulement à tous les prendre bio.

Le plus célèbre des laits végétaux est sans conteste le lait de soja. C’est en effet le premier à s’être démocratisé sur le marché et en grandes surfaces. Ca tombe bien, il possède de très bonnes qualités nutritionnelles. Ce qui est intéressant pour les sportifs c’est son apport important en protéines sans les déchets acides contenus par la viande rouge.

Quelques recettes avec les laits d’amande et de soja

Ces laits végétaux sont notamment très bons pour accompagner votre petit-déjeuner un jour de course à pied. Unsmoothie maison aux dattes vous permettra notamment de faire le plein de potassium pour vous aider à réguler la contraction musculaire et prévenir les risques de crampes. Pour une personne : prenez un verre de lait d’amande ou de soja avec une banane, une datte dénoyautée et un demi-avocat.

Ils peuvent également accompagner les flocons d’avoine, faciles à manger et même à préparer puisque cela doit être fait la veille : 1/3 de tasse d’avoine, une tasse de lait d’amande ou de soja, une banane écrasée, une poignée de myrtilles, une pincée de cannelle et quelques fruits oléagineux pour la garniture.

Que vous soyez runneur ou non, restez loin du lait de vache. Contrairement à ce que certaines firmes ont voulu vous faire croire il est mauvais pour la santé et n’est pas indispensable à l’âge adulte. Remplacez-le donc par ses équivalents végétaux comme le lait d’amande ou le lait de soja.


  Erwann Menthéour

  Spécialiste en nutrition et en préparation physique

Rédigé le  29 oct. 2015 10:22  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site